Portrait de femme âgée en noir et blanc.

 

portrait d'une vieille femme en noir et blanc

Le portrait d’une femme âgée en noir et blanc

___________________________________________

QUELLE BELLE RENCONTRE !..

Le portrait d’une femme âgée en noir en blanc est un moment rare et précieux. Elle est venue accompagnée de son fils, à petits pas, à la vitesse du temps qui passe. Sur les premières photos, elle maîtrise son image et offre un regard fort. Puis  la confiance s’établie et  son visage se charge d’authenticité. Son regard, ses mains, son visage et ses rides profondes témoignent du temps passé. Les silences, lors de la séance photo, sont chargés de valeurs très fortes : la sagesse, la paix, le respect. Ils s’y dégagent aussi des émotions et des grandes qualités humaines. Son fils l’a ensuite rejoint et j’ai pu témoigner de leur complicité.

Les vieux savent et Jacques Brel leur a fait un bel hommage.

Voici les paroles.

 

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux,
Même riches ils sont pauvres, ils n’ont plus d’illusions et n’ont qu’un cœur pour deux,
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d’antan,
Que l’on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps,
Est-ce d’avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d’hier
Et d’avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
Et s’ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends !

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s’ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter,
Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit,
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s’ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C’est pour suivre au soleil l’enterrement d’un plus vieux, l’enterrement d’une plus laide;
Et le temps d’un sanglot, oublier toute une heure la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend !

Les vieux ne meurent pas, ils s’endorment un jour et dorment trop longtemps,
Ils se tiennent par la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant;
Et l’autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n’importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer;
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s’excusant déjà de n’être pas plus loin,
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d’argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t’attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend .

FEMME ET MÈRE POUR TOUJOURS

 Francis selier une signature d'une grande qualité

La photo est le meilleur moyen de se souvenir

et de partager des moments exceptionnels,

encore faut-il choisir “son” photographe,

et le choix est délicat.

 

 

Comment choisir son photographe ?
 Parce que vous êtes uniques, il faut que vous trouviez un partenaire. Une personne de confiance, une personne qui rassure, une personne qui ait ce petit plus, qui fait de lui votre confident. Ecoutez parler vos amis de leur expérience photographique et faites le tour des photographes et vous choisirez celui qui racontera votre histoire et fera avec vous les images que vous avez toujours rêvées et que vous garderez précieusement….
Pourquoi nous choisir ?...

– Une équipe très pro et disponible qui aime le Noir et Blanc et la satisfaction des clients.
– Un accueil chaleureux dans une maison pleine de charme et d’histoires.
– Faire des photos avec un portraitiste, c’est faire du côté humain une priorité.
– Un style d’image récompensé de nombreuses fois.
– Parce que le bouche à oreille est notre meilleur allié!

Une raison de plus de vous faire craquer !

temoignage001-bdtémoignage Francis Selier

témoignage Francis Selier

Comme eux, laissez-moi faire les images dont vous rêvez !…